Les 4 éléments indispensables pour un pavé BUNDLE efficace

Publié le par Les bonnes astuces de l'équipe de François

Depuis quelques mois déjà, nous fabriquons les pavés différemment dans le but de coller le + possible aux tendances actuelles en termes de bannières digitales.
En effet, en plus de savoir que les internautes sont « allergiques » aux publicités sur le net, ce qui se vérifie avec l’usage « sans modération » des « adblockers », des études ont montrés que l’œil de l’internaute a associé « les éléments animés » aux publicités avec pour conséquence immédiate qu’il les « zappe » automatiquement.

Donc, pour contourner cette « censure », il est recommandé de faire des bannières (pavés, mégaban ..) pratiquement fixes ou tout du moins, très peu animées. Cette tendance est renforcée par le passage sur Banner Generator, notre nouvel outil de fabrication des bannières « bundle » (ADhesive et affine).
Ce qui a pour conséquence immédiate, de penser sa bannière autrement, puisque, dorénavant, la bannière se fige et ne tourne plus en boucle comme précédemment. Il faut donc imaginer son produit comme un produit « print » c’est-à-dire que toutes les informations utiles doivent paraitre sur l’écran final.

Cela signifie qu’il faut commencer notre processus créatif à l’envers. En effet, il faut commencer par la fin et non plus construire sa bannière élément par élément pour finir sur l’incitation au clic.
Donc, fini le pavé qui se construit en 3 étapes successives avec en 1, le fond et le logo puis en 2 s’affiche l’information principale puis en dernier l’incitation au clic apparaît avant que ne se fige l’ensemble du pavé.

Les 4 éléments indispensables pour une bannière réussie :

le logo : pour savoir chez QUI je me trouve
l’activité : pour savoir CE QUE FAIT l’annonceur (contenu texte & photo)
le call to action : pour donner envie de cliquer pour en savoir plus.
la localisation : c’est le quatrième élément qui est utile de faire figurer sur la bannière afin de renseigner l’internaute sur la zone de chalandise de l’annonceur.
En effet, ce point est important car maintenant que, en raison de l’évolution de l’offre qui devient BUNDLE (association des offres AFFINE et ADhesive), nos créations peuvent paraitre sur d’autres sites (le Monde, l’Equipe …), les pavés apparaissent alors sans lien avec l’activité ou la localité (
contrairement aux pavés paraissant sur pagesjaunes.fr).

 

 

   
 
L’idée générale est qu’il faut réussir à mettre l'essentiel dans un format contraint avec une absolue nécessité de faire clair, court et immédiatement compréhensible.
Pour faire simple, imaginez que votre bannière est une publicité qui s’affiche « en 4 par 3 » sur le bord d’une nationale et qui doit être comprise en 2 secondes par les automobilistes qui passent à côté (et qui sont plus préoccupés par leur conduite que par la lecture des pubs).
Quand vous avez compris cela, vous avez compris ce qu’on attend de vous pour réaliser ces bannières.
 
   


Voici quelques exemples de bannières réalisées ces derniers jours. Qu’il s’agisse de pavés (300 x 250) ou de mégaban (ou mégabannière = 728 x 90), la réflexion est la même :
montrer notre annonceur, son activité, sa zone de chalandise et donner envie de cliquer.

 

> Dans le cas des 2 opticiens, on a inséré les 4 éléments indispensables mais d'une manière différente :
- on a mis en avant ses produits (les lunettes) soit avec des mots ce qui est le cas pour la bannière "Le Bihan" et/ou soit avec un visuel très parlant comme pour le pavé de l'opticien "Vue & Vous"
- Et dans les 2 cas, on précise où se trouve le professionnel (à Quimper ou Grenoble)
- et l'incitation au clic est là dans les 2 cas.

Et il n’est pas utile d’en dire plus (sauf demande spécifiques ou promo)

> Pour le garage PEREZ, l’essentiel est là : on sait chez qui on est (garage Perez + logo Renault), on sait ce qu’il propose (des voitures d’occasion), où il se trouve (entre Nîmes et Lunel) et il y a un CTA (call to action) pour « découvrir les offres » qu’il propose. Et pour attirer l’œil immédiatement, on affiche le visuel d’une belle voiture. On aurait pu aussi choisir un "vieux modèle" tant que la photo est claire, qu'elle aide à la compréhension et qu'elle est identifiable tout de suite.

> Pour l’assureur Allianz, l’essentiel figure sur le produit, c’est sûr que pour être immédiatement reconnaissable, c’est plus simple pour une marque nationale, mais il n’empêche que les éléments primordiaux sont là : logo, activité, localisation et CTA.

Et pour le fabricant de fenêtres, portes, portails et autres ouvertures, il n’était pas utile d’en dire plus !
L’idée moteur était de mettre en avant le « made in France » pour la fabrication de ses produits.
La RS du client contient déjà le nom de son activité (encore accentué par le logo de fenêtre) et il n’était donc pas utile de le préciser, toutefois, il aurait été possible d'ajouter tous types d’ouvertures (fenêtres, portes, portails…) pour être encore plus précis.


Voici un pavé que j’ai croisé alors que je surfais sur mon mobile et qui est une bonne illustration d’un produit tel que nous ne voulons plus les voir.

 

Comme je lisais l’article, je n’ai pas vu l’animation et donc, je suis incapable de vous dire de quel client il s’agit. Et en voyant le pavé « figé », la seule chose que je peux imaginer est qu’il s’agit vraisemblablement d’une publicité pour un opticien mais sans certitude et sans savoir où il se trouve. De plus, je ne suis pas convaincu qu’un tel pavé donne envie d’en « savoir plus » .

Pour terminer, sachez que cette contrainte d’un pavé « figé » n’empêche pas d’animer très légèrement votre pavé pour lui donner un petit « plus ».
Et pour cela, je vous conseille d’utiliser le « gif animé » pour animer un bouton, pour donner un effet de scintillement ou faire clignoter un mot …

Ça fonctionne bien et surtout, notre nouvel outil « banner generator » supporte le gif animé.
 

Bonnes créations à tous

François

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article